Challenge de la mobilité

Le Challenge de la mobilité a été créé, car :

  • 78 % des actifs en emploi en province utilisent leur véhicule comme mode de transport principal pour leur déplacement domicile-travail ;
  • les enjeux de pollution et de santé sont importants ;
  • des alternatives existent ;
  • le coût de déplacement en véhicule seul est très élevé et que le risque routier est réel.

Du 16 au 22 septembre 2018, le Challenge de la mobilité en sera à sa 8e édition.

En 2017, le Challenge de la mobilité « pour un jour ou comme toujours, au travail, j’y vais autrement » c’est :

  • plus de 307 établissements (privés, publics et associatifs) et 9 200 salariés participants ;
  • un taux de fidélisation de 70 % ;
  • 16 tonnes équivalent CO2 évitées grâce au report modal ;
  • et surtout un effet significatif sur les comportements de mobilité puisque 64 % des automobilistes participants affirment avoir changé leurs habitudes de déplacement et utiliser régulièrement (plus de une fois par semaine) un mode alternatif.

Villes participantes : Bordeaux, Pau, les agglomérations de Bayonne, Lacq Orthez, Dax, Agen, Angoulême, Niort, Oléron, Poitiers, Brive-la-Gaillarde, la Communauté de communes Maremne Adour Côte-Sud, Châtellerault, Haut Béarn, Mont de Marsan, Rochelle et Aunis Atlantique

 

Qui est concerné ?

Tous les établissements publics, privés ou associatifs et quelle que soit leur taille, situés dans les agglomérations participantes.

Un site d’un établissement multisites peut très bien s’inscrire isolément. Tous les salariés temporaires et permanents, travaillant le jour ou les jours du Challenge, peuvent participer.

Comment se déroule le challenge ?

Pour participer :

  • l’établissement s’inscrit sur le site Internet du Challenge jusqu’au 16 septembre 2018 ;
  • l’établissement mobilise ses salariés grâce aux supports proposés et téléchargeables sur la plateforme web ;
  • un identifiant d’établissement est généré lors de l’inscription. Le référent qui a inscrit l’établissement le transfert à l’ensemble des salariés. Ces derniers se rendent sur la plateforme pour s’enregistrer et renseigner les informations relatives à leurs trajets ;
  • à partir du 16 septembre 2018, les salariés seront sollicités pour confirmer leur inscription et/ou renseigner leur trajet.

Afin de faire de cette journée un véritable temps d’échange et de renforcer la cohésion de groupe, les établissements sont invités à prévoir des animations : accueil convivial des salariés, stands d’information, démonstrations de vélo à assistance électrique, etc.

Si des salariés n’ont pas accès à Internet, des bulletins de participation imprimables sont disponibles dans les espaces de téléchargements. Le référent d’établissement les met à disposition des salariés (aux entrées du site, à l’accueil ou encore sur les lieux où sont pris les repas), il les centralise et compile lui-même les résultats sur la plateforme web.

Les établissements gagnants seront récompensés lors d’une cérémonie de remise des prix dans le courant du mois d’octobre 2018 dans chacune des agglomérations participantes.

Que récompense-t-on ?

La mobilisation des salariés : les établissements qui ont le plus fort taux de participation sont gagnants (salariés venus en mode alternatif/nombre total de salariés de l’établissement).

En cas d’ex æquo, le nombre de kilomètres en report modal départagera les établissements.

Nous donnons donc à cette occasion leur chance aux établissements qui réussissent à faire essayer un mode alternatif à leurs salariés.

Catégories d’établissements

Les établissements concourent contre des établissements de taille similaire. Les différentes catégories sont les suivantes :

  • moins de 20 salariés ;
  • de 20 à 99 salariés ;
  • de 100 à 499 salariés ;
  • 500 salariés et plus.

Que gagne-t-on ?

Les prix seront déterminés par les organisateurs d’ici le 16 septembre 2018. Un prix sera décerné à chacune des catégories d’entreprises décrites ci-dessus et dans chacune des agglomérations.

Les prix sont remis dans le courant du mois d’octobre 2018 dans chaque agglomération.

Le Challenge contribue aussi à modifier les comportements dans la durée. Pour mémoire, 30 % des participants changent réellement de mode de transport le reste de l’année, et 70 % des participants réitèrent leur engagement !

Les inscriptions (libres et gratuites) se poursuivent jusqu’au jour du Challenge. Tous les renseignements peuvent être obtenus sur le site du Challenge de la mobilité.

Challenge Mobilité Aquitaine