Bois énergie

Au-delà de sa contribution au développement des énergies renouvelables, la biomasse énergie, et principalement l’utilisation du bois, présente plusieurs avantages :

  • elle constitue une ressource abondante et locale : le taux de prélèvement de bois ne représente actuellement qu’environ la moitié de l’accroissement naturel de la forêt en France ;
  • elle émet peu de CO2 par rapport aux énergies fossiles ;
  • elle est compétitive : pour le particulier, le prix du bois bûche est en moyenne deux fois moins cher que le gaz naturel et près de trois fois moins cher que le fioul ;
  • elle est créatrice d’emplois : 85 000 emplois potentiels en 2015, dont une part importante pour l’approvisionnement, c’est-à-dire des emplois locaux et non délocalisables ;
  • elle implique des acteurs locaux, et donc impulse une dynamique territoriale.

L’ADEME a pour mission d’animer, de gérer et de coordonner le programme en faveur de la biomasse énergie pour atteindre les objectifs 2020 en matière de chaleur renouvelable, avec deux objectifs principaux :

  • pour le chauffage domestique, améliorer la performance énergétique et environnementale des équipements et promouvoir les biocombustibles de qualité ;
  • pour le chauffage collectif et industriel, inciter les maîtres d’ouvrage publics et privés à s’équiper d’installations biomasse performantes.

Gisement disponible

L’organisation de l’approvisionnement est un élément majeur du développement de la filière biomasse. Le défi : mobiliser tout en assurant la gestion durable de la ressource, le respect de la hiérarchisation des usages et l’équilibre des filières.

Même si la Direction régionale de l’ADEME soutient plus particulièrement le développement des chaudières à alimentation automatique, elle reste soucieuse de l’état de la ressource mobilisable sous toutes ses formes (y compris la bûche). Elle soutient notamment des missions d’observation de la ressource biomasse, réalisée par l’Agence régionale d’évaluation environnement et climat (AREC) notamment, afin d’assurer un développement de la filière cohérent avec la ressource disponible. Elle participe de plus avec les services de l’état à l’établissement du Schéma régional biomasse.

Enfin, en 2015 et 2016, l’ADEME a soutenu 8 projets en Nouvelle-Aquitaine dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt « DYNAMIC » bois, afin de mobiliser de la ressource biomasse supplémentaire sur notre territoire, notamment pour le bois énergie.

Fonctionnement

Les technologies des chaudières bois à alimentation automatique sont désormais bien éprouvées. Cependant, afin de s’assurer du meilleur fonctionnement de celles-ci, certaines précautions sont nécessaires :

  • vérifier que les travaux ont été correctement réalisés et que rien n’a été oublié, lors de la réception des travaux. Pour guider les maîtres d’ouvrage lors de cette phase de réception, la Direction régionale de l’ADEME, en concertation avec les acteurs régionaux de la filière bois énergie, a réalisé deux guides de réception (un pour les chaudières à bois déchiqueté et un second pour les chaudières à granulés de bois) que vous trouverez ci-dessous :
  • utiliser la chaudière : à ce sujet, la Direction régionale de l’ADEME, en concertation avec les acteurs régionaux de la filière bois énergie, à réalisé un guide de bonnes pratiques afin de conseiller au mieux les utilisateurs de chaudières automatiques à bois en leur indiquant les aspects importants dans le suivi du fonctionnement de la chaudière :
  • Réaliser une maintenance correcte de l’équipement. À ce titre, la Direction régionale de l’ADEME, en concertation avec les acteurs régionaux de la filière bois énergie, à réalisé un cahier des charges de maintenance qui permettra de guider les maîtres d’ouvrages sur ces opérations et de leur donner des indications de ce qui peut être fait en régie et de ce qui doit être fait par une entreprise qualifiée :

Intervention de l’ADEME

Le conseil

L’ADEME oriente les porteurs de projets (industriels, collectivités…) dans leurs choix grâce à ses connaissances techniques, à l’animation de son réseau d’acteurs professionnels et à ses outils (cahiers des charges, guides, fiches de référence).

L’aide à la réalisation

L’ADEME attribue des aides pour accompagner la conception de projets performants : études, animation, formation, communication, évaluation, observation et aides aux investissements.

Le Fonds Chaleur : aides financières

Le règlement du Fonds Chaleur comprend plusieurs documents : une instruction générale relative au Fonds Chaleur et un règlement par filière.

Bénéficiaires : tout type de bénéficiaire hormis les particuliers et l’ensemble des porteurs de projets pouvant bénéficier du crédit d’impôt.

Bois énergie :

  • opérations générant plus de 100 Tonnes équivalent pétrole (TEP) sortie chaudière ;
  • opérations de moins de 1 000 TEP sortie chaudière pour les entreprises.

Plus d’informations sur la page des appels à projets en Nouvelle-Aquitaine

Quelques documents de référence