Financer mon projet

L’ADEME lance chaque année un certain nombre d’appels à candidatures pour susciter le développement de projets en faveur de l’environnement :

Le programme Investissement d’Avenir finance des projets innovants de toutes tailles pour faire émerger ou développer les filières industrielles de demain.

Consulter les appels à projets Investissement d’Avenir

Le dispositif d’aides de l’ADEME

Études et audits hors cadre réglementaire

Les études et audits n’entrant pas dans un cadre réglementaire peuvent bénéficier d’un soutien financier, prenez contact avec un membre de l’équipe.

Opérations dites exemplaires

Les opérations dites exemplaires : l’agence aide à la mise en œuvre des technologies innovantes déjà éprouvées, mais insuffisamment connues, afin d’accélérer la diffusion des « bonnes pratiques » dans les différents secteurs industriels.

Opérations dites de démonstration

L’Agence aide à financer les premières applications de technologies innovantes permettant d’atteindre des niveaux de performances énergétiques et/ou environnementales élevées.

L’Agence souhaite apporter une réponse adaptée à votre besoin. Notre équipe est organisée par territoire et par thématique et est à votre service : identifiez votre interlocuteur.

Le Fonds Chaleur, un outil de financement

Le Fonds Chaleur, géré par l’ADEME, est destiné à accompagner les projets visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à renforcer l’indépendance énergétique de la France.

Le champ d’intervention du Fonds Chaleur a été élargi : chaleur fatale, méthanisation, chaufferie bois, solaire thermique dans l’industrie et production de froid à partir d’énergies renouvelables.

Face aux enjeux de la transition énergétique et à un secteur Industrie qui représente plus de 20 % des consommations énergétiques de la France, l’accompagnement des acteurs industriels dans leurs efforts de réduction des consommations d’énergie est essentiel. Ceci d’autant plus, qu’à production égale, l’efficacité énergétique de l’industrie atteignable d’ici 2030 est estimée par l’ADEME à 20 %.

La récupération et la valorisation de la chaleur fatale issue de l’industrie constituent un potentiel d’économies d’énergie à exploiter.

Consultez les conditions d’octroi des aides pour le Fonds Chaleur